Dans les pensées de Félix Burke : À l’approche de la saison 2016

11059957_396610560534396_4355860769518515709_n

Article écrit par Félix Burke pour le Blogue Tremblant

Les eaux qui défilent me renvoient les reflets dorés des rayons du soleil couchant alors que je roule sur la Lynx, l’un de mes sentiers préférés, qui longe la rivière du Diable. Je me perds dans mes pensées à la vue de ces superbes paysages et j’imagine toutes les nouvelles surprises qui m’attendent cette saison, et tous les souvenirs qui se forgeront dans ma mémoire dans les mois à venir. Je pense aux rires que je partagerai avec les gens que j’aime, le chahut et les cris de gloire des jeunes du camp Trail Trybe et surtout, ce que je ressentirai lorsque je récolterai le fruit de mes labeurs à l’arrivée d’une épreuve de vélo importante où tous les astres seront alignés pour moi. Toutes ces pensées me réchauffent le cœur, donnent du souffle à mes poumons et de l’énergie à mes jambes alors que j’accélère et que je sprinte vers ces précieux moments qui m’attendent.

Tout juste de retour de la côte ouest où j’étudiais à l’Université de Victoria, je me réjouis de revoir ce coin de pays si familier, de rouler sur les routes et sentiers et de passer du temps en famille. Le temps passe très vite lorsque je reviens à la maison par contre, la saison de course commence bientôt et je passerai à nouveau beaucoup de temps à voyager d’un événement à l’autre. Je dois apprendre à profiter pleinement de ces moments passés à la maison pour les traîner avec moi lorsque je m’en éloigne.

Le premier grand événement de l’année sera la Coupe du monde de Albstadt en Allemagne, qui se tiendra le 22 mai. Par la suite, je me rendrai à La Bresse, en France, une semaine plus tard. Je voyagerai avec le programme Cycling Canada NextGen, une équipe de développement de l’équipe nationale canadienne qui vise à aider les cyclistes à gravir les échelons. Je suis très fier de participer à ce programme, même si cela signifie que je doive faire des sacrifices. Le plus grand sacrifice pour moi cette année sera de manquer la Coupe Canada de Mont-Tremblant, une course que j’affectionne particulièrement et qui m’a permis de faire mes premiers pas sur le circuit national de vélo. Je suis aussi très déçu de manquer cette chance de rouler sur mon parcours préféré devant mes amis et ma famille, mais je me console d’avoir la chance de faire mes preuves sur la scène internationale sur le circuit de la coupe du monde. C’est un défi qui me stimule et je crois que les leçons que j’ai tirées de mes courses sur la Coupe Canada de Mont-Tremblant m’aideront en Europe.

® J-F Leclerc 2015

® J-F Leclerc 2015

Mes autres objectifs de taille pour cet été sont les championnats du monde en République tchèque, les championnats nationaux et la coupe du monde au Mont-Sainte-Anne. Je vais aussi m’occuper de mon camp de vélo Trail Trybe et m’appliquer à créer une plateforme plus solide pour introduire des gens au sport du vélo de montagne. Pour souligner la troisième année de mon camp et son expansion, j’offrirai trois sessions cette année. Pour de plus amples détails, veuillez vous rendre sur www.traitrybe.com. D’où me vient le nom Trail Trybe? Je l’ai choisi parce que nous y sommes tous liés par la passion du sport qui est représentée par les sentiers (trail). Nous roulons ensemble et prenons soin l’un de l’autre, connectés par la même raison de suivre les sentiers, peu importe nos différences. J’ai été inspiré par les tribus nomades de la Mongolie. Lorsque je roule avec des jeunes, je comprends la raison d’être de ce sport et je l’apprécie vraiment. J’espère que ce camp aidera à positionner Tremblant comme destination de prédilection pour le vélo de montagne et que cela donnera un coup de pouce à ce sport dans la région.

Cette saison apportera son lot d’événements tout aussi excitants les uns que les autres, mais j’espère pouvoir apprécier les petites choses de la vie autant que les événements d’envergure, comme aller courir avec mon chien le matin, regarder un film avec ma famille ou nettoyer mon vélo dans la cour à l’avant de la maison. Je suis très reconnaissant de tout ce qui m’arrive et je compte bien en profiter à chaque instant.

Au plaisir de vous croiser sur les sentiers,

Félix

Se joindre à la discussion