Suivez le guide au Mont Tremblant

Chronique, par Christophe Deschamps

entetetremblant22-1200x673
De visites en visites, mes expériences à Tremblant ont toujours été enrichissantes. Cette vaste montagne fait partie des endroits où on ne s’ennuie jamais puisqu’à chaque visite on peut y découvrir de nouvelles pistes, de nouveaux spots. De l’ouverture du versant Soleil, à en perdre mes jambes dans des pistes sinueuses qui n’en finissent plus, la montagne est immense avec ses 96 pistes et contient plus de secrets qu’on a de temps dans une visite pour tous les découvrir. Cela fait plus de dix ans que je skie à Tremblant et je n’ai jamais été déçu. Que ce soit en début de saison ou en ski de printemps, il y a un Tremblant pour chacun d’entre nous. Voici donc pour vous certains de mes rituels afin de vous faire découvrir la montagne à ma façon.

Les versants de Tremblant ont une orientation très différentes. Le versant Nord a en général plus de neige et la conserve plus longtemps lorsque la météo nous fait des caprices. Le versant Soleil est celui qui va fondre en premier, mais qui va vous offrir le meilleur ensoleillement. Le versant Sud est celui qui va offrir le meilleur compromis entre le Nord et le Soleil, mais va être souvent le plus achalandé. Le versant Edge est le versant le plus naturel qui vous fera sentir loin des boulevards touristiques.

 

1. Versant Nord: La piste Tunnel

On accède à ce secteur boisé après le premier abrupt de la piste Lowell-Thomas, sur la droite. Il faut garder un peu d’élan pour arriver à remonter la petite butte précédant le haut du secteur. La piste a une allure de couloir serré, à l’intérieur d’une forêt. C’est un très bel endroit, souvent ignoré ou oublié puisque le dévers de la montagne entraine les skieurs de l’autre côté du télésiège triple. De part et d’autre de la piste principale se trouvent des secteurs nouvellement ouverts en sous-bois. La descente est longue et soutenue mais à tout moment on peut sortir des boisés pour se reposer un peu dans le couloir principal.

Tunnel-SLG

 

2. Versant Soleil : Le sous-bois des Bouleaux

Les Bouleaux est une piste qui a un cachet bien particulier. Déjà, elle débute sur la crête qui divise les deux versant Sud et Soleil. Il vous faudra d’ailleurs une petite marche de cinq à dix minutes (allez-y à votre rythme!) pour accéder au début de la piste. Ensuite, le type de décor change et vous offre un secteur boisé très large rempli de bouleaux avec une vue magnifique. La piste est accessible par la Ryan Haut (versant Sud), à la jonction de la Ryan Bas et de la Charron, elle se termine sur la Laurentienne du versant Soleil.

Bouleu-SLG

 

3. Le versant Edge

Skier le versant Edge, c’est comme skier dans une autre montagne, où la nature occupe une place prépondérante, par opposition aux pistes de neige fabriquées et plus « sculptées » qui sont plus connues à Tremblant. Ce versant est accessible par un télésiège fixe dont la lenteur décourage bien souvent les gens qui ne savent pas ce qu’ils perdent! Du haut de ce versant, vous avez de chaque côté deux gros sous-bois: Émotion et Sensation, qui portent bien leurs noms. La piste centrale, la Haute Tension, est une piste très abrupte que je ne conseille qu’à ceux qui n’ont pas peur de sauter quelques caps de rochers couverts de glace en guise d’introduction. Mon coup de coeur pour ce versant est la Sensation, mais le versant en entier mérite une exploration, surtout que son ouverture ne se fait généralement qu’en fin de semaine et que la neige s’y accumule durant la semaine.

Edge-SLG

 

4. Un rituel de pistes : La Marie-Claude Asselin, CBC, Devil’s River et Erik Guay

Il s’agit ici de mes rituels et coups de coeur à Tremblant. La Marie-Claude Asselin (versant Nord) est une piste très étroite qui était autrefois une montée de t-bar. La CBC est une piste particulière qui vous fera faire une bonne promenade dans les bosses boisées et naturelles sur le versant Nord, parfait pour y tester ses jambes ! La Erik Guay (versant Sud) est également une piste à bosses qui semble interminable, surtout en fin de journée! Elle est cependant toujours entretenue et bien agréable à dévaler. De retour au Nord, La Devil’s River est une piste à faire lors d’une journée de poudreuse, son orientation fait aussi d’elle une piste un peu oubliée qui se fait donc tracer plus lentement que les autres.

Rituel-SLG

 

5. Une visite à la microbrasserie pour l’après-ski ?

Pour diner, lors de l’après-ski ou en soirée, un détour s’impose à la Microbrasserie La Diable située dans le village au pied des pistes. L’atmosphère endiablée (!) de l’endroit saura rehausser la dégustation de la bière artisanale, qu’elle soit blanche, blonde, rousse ou noire. La Diable offre également un menu pub pour satisfaire l’appétit du skieur ayant passé sa journée sur les pistes. Et la terrasse ensoleillée devient un incontournable au printemps, particulièrement sur l’heure du dîner où il fait bon prendre une pause avant de retourner faire les virages sur la neige printanière du versant Sud! Cette suggestion qui fait l’unanimité provient de notre chroniqueur Pierre Pinsonnault! Merci!

5apresski

 

En BONUS: Sachez gérer l’achalandage

Vous êtes dans une des stations de ski les plus vastes au Québec. Ici, tout est gros mais bien organisé pour vous faciliter la vie. Par exemple, au sommet de la montagne, vous trouverez un panneau lumineux qui vous indique le temps d’attente moyen par remontée. Très utile pour gérer votre journée et ne pas vous retrouver pris dans des files d’attentes!

bonus

Le versant Nord est souvent une bonne façon d’éviter la foule. Son stationnement rend la montagne plus facilement accessible et son chalet est l’un des moins achalandé pour manger le midi. Parlant du lunch, pensez à aller manger avant midi ou après 13h30. Bien souvent, le chalet en haut est de loin le plus achalandé et il devient difficile d’y circuler. Choisissez une autre option comme le versant Nord ou à la base du versant Sud.

Sachez être créatif: avec le réseau de remontées mécaniques, il y a souvent plus d’une façon possible de monter au sommet. En cas de congestion à la télécabine du Sud, n’hésitez pas à monter à mi-montagne pour reprendre une autre remontée jusqu’au sommet, ou encore, marchez deux minutes jusqu’à la télécabine du Casino, puis filez jusqu’au sommet par le versant Soleil!

Ces conseils et coups de coeur constituent « mon » Tremblant à moi… mais sachez que la station offre également le service de guides: au sommet, vous aurez toujours une souriante personne qui accueillera vos questions et saura vous conseiller selon vos demandes! N’hésitez pas à les aborder, et peut-être même qu’ils vous livreront quelques secrets sur « leur » Tremblant à eux!

 


Originalement publié le 22 janvier 2015 sur ZoneSki.comCette visite guidée fait partie de la série « Suivez le guide », réalisée par les chroniqueurs de ZoneSki. 

Photos C. Deschamps, G. Larivière, D. Caluori, D. Maurer

Se joindre à la discussion