Montagnes russes météorologique

La période des fêtes a débuté sous des températures dignes du Grand Nord. Lorsqu’il fait aussi froid, le mince film d’eau causé par la friction qui permet au ski de glisser ne parvient pas à se maintenir. Les skis mordent alors plus dans la neige, ce qui permet de faire des virages avec assurance. De plus, lorsque les températures chutent aussi bas, le ciel prend une teinte bleu azur, sans nuages, offrant une vision à des kilomètres à la ronde.

Cette vague de grand froid a été suivie de deux périodes de redoux. Seulement quelques jours après le début de la nouvelle année, le mercure est remonté vers le point de congélation, le dépassant même à quelques reprises. Malgré la pluie, la surface de glisse était rapide et moelleuse, rappelant des conditions normalement réservées pour le mois de mars et avril. Cette première vague de redoux a été suivie d’une inversion du mercure comme on le voit rarement. En passant de 5 degrés Celsius à -20 en moins de 24 heures, les pistes se sont durcies très rapidement.

Ce cours laps de temps glacial a été suivi d’un redoux qui nous a permis de travailler les pistes en profondeur et livrer de très bonnes conditions hivernales. Au total, ce sont plus de 156 heures de damage qui ont été faites en moins de 52 heures de travail par notre équipe.

Les prédictions météorologiques semblent indiquer un retour de l’hiver avec des températures dans la moyenne de la saison ainsi que quelques précipitations de neige! Notre équipe d’entretien des pistes continue ses efforts pour vous offrir de belles conditions de glisse et nous prévoyons atteindre le maximum de pistes disponibles dans les prochains jours.

Le corduroy est de retour!

cord-is-back

Se joindre à la discussion