Pour cet amateur de planche à neige et de sensations fortes qui vit de sa passion, avril est le point culminant d’une saison de glisse qui tire à sa fin. Il savoure les dernières descentes au coucher de soleil, tout en réalisant à quel point il est privilégié de profiter des derniers milles sur la neige. Mettre en pratique les trucs appris dans les parcs à neige durant l’hiver, profiter des températures à la hausse, des heures d’ensoleillement qui s’allongent et d’une ambiance festive : autant de raisons qui font d’avril la période préférée de la saison pour Nicholas Picard. « Une grande sensation de liberté m’habite durant cette période que je qualifierais d’euphorique! », affirme le planchiste. Il aime également devoir s’adapter aux conditions de glisse qui diffèrent du reste de la saison et évoluent durant la journée. Le terrain skiable durci durant la nuit fait place à des bases ramollies à compter de 11 h, lesquelles permettent d’attaquer les bosses et les virages dans une neige plus folle. « Le terrain de jeux change et les lignes sont complètement transformées. Quel beau challenge de les apprivoiser! », lance-t-il avec enthousiasme.

Une ambiance printanière comme nulle part ailleurs
Nicolas apprécie également l’ambiance festive qui règne en avril. Les skieurs et planchistes tout sourire, l’odeur de la crème solaire, les terrasses ensoleillées qui vibrent au rythme des DJ, les 5 à 7 qui s’étirent et les événements de printemps : l’effervescence est palpable sur la montagne comme dans le village piétonnier. « C’est une vibe incomparable et unique à Tremblant! ». Plusieurs événements contribuent à l’atmosphère électrisante qu’on y retrouve, dont le Party au sommet, les célébrations de Pâques et la Coupe Caribou devenue un incontournable pour Nicholas. Le planchiste se réjouit également que les jeunes de 12 ans et moins aient l’occasion d’améliorer leurs habiletés de freestyle en planche à neige grâce à l’événement Burton El Nino.

___________________________________________________________________

Défier la gravité

Dès ses premiers virages en planche à neige à l’âge de 8 ans, Nicholas a su qu’il pratiquerait ce sport toute sa vie. Aujourd’hui, la planche à neige est même devenue un gagne-pain alors qu’il est représentant des ventes de plusieurs compagnies. Pour cet affamé de sensations fortes, cette discipline est devenue une obsession qui l’a poussé à venir s’installer à Tremblant pour la cultiver. Nicolas est dans son élément lorsqu’il repousse ses limites, que ce soit en exécutant des prouesses dans les parcs ou en descente libre.

 

« Tremblant c’est plus qu’une montagne, c’est un mode de vie qu’on apprend à adopter… l’hiver fait que la montagne change et nous ouvre un autre monde de possibilités. »

Découvrez son histoire et son amour pour Tremblant à travers cette vidéo :