14.12.12 Prévisions week-end

La saison progresse à haute vitesse!

La Flying Mile, remontée mi-montagne au versant sud, ainsi que la Expo Express, remontée mi-montagne au versant nord, seront en service dès samedi pour un total de 9 remontées ouvertes. Au grand bonheur des adeptes du freestyle, le parc à neige Progression, au bas de la piste Alpine, sera également ouvert à partir de ce week-end avec 2 sauts et 5 rails/caisses. Ceci s’ajoutera aux 8 modules du côté nord.

Prévisions neige

En ce qui concerne les conditions de neige, nous prévoyons livrer plus de 33 pistes au courant du week-end. La petite tempête que nous avons eue cette semaine a donné une belle texture à la surface de glisse et quelques centimètres sont encore à venir dans les prochains jours. L’équipe des opérations neige sera à l’affût et profitera de toutes les opportunités afin de livrer du nouveau terrain skiable le plus tôt possible.

15972630996_376766c58c_k

À ne pas manquer

Quelques événements auront lieu à la montagne samedi, dont la Journée Super Démo. Ouvert à tous, cet événement vous permettra d’essayer les meilleurs équipements de ski et de planche à neige sur le marché. Ne manquez pas ce premier de quatre rendez-vous prévus à la base du versant sud cet hiver.

Comme les années passées, nous invitons nos membres à une belle rencontre avec la direction. Si vous détenez un abonnement de saison avec privilèges ou êtes membre du Club des Montagnards, vous êtes conviés à un petit déjeuner avec nous au Grand Manitou, le samedi 13 décembre 2014, dès 7 h 45. Les détenteurs de passes Buissonnière sont également invités.

Au plaisir de vous voir sur les pentes!

15996393631_6148b7c4b7_k

La fierté d’une mère : L’histoire de Françoise Hétu et son fils, Charles Reid

C’est dimanche, le 19 janvier, et la neige tombe sans arrêt sur la ville de Stoneham, Québec. Françoise Hétu et son mari, Alain, s’installent impatiemment sur le côté de la piste réservée pour l’épreuve de Slopestyle de la Coupe du monde en planche à neige.

La tension est palpable et Françoise et Alain font les cent pas car leur fils, Charles Reid, y participe pour obtenir une place dans l’équipe qui représentera le Canada en planche à neige à Sotchi. Il y a quatre ans, presque jour pour jour, Charles s’était blessé, ici même à Stoneham, lors des qualifications pour les Jeux de Vancouver.

« En tant que parent, ton seul désir c’est que ton fils ne revive pas cette situation d’autant plus que depuis les dernières années, Charles a souvent eu des blessures. »

La passion de Charles a commencé aux côtés de sa mère, grande sportive, qui l’a amené à faire de la planche à neige avec son frère pour la première fois vers l’âge de cinq ans, à Tremblant.

« C’était une première pour les trois, car normalement je fais du ski. Disons que nous avons passé la moitié de la journée sur la piste Nansen à essayer de descendre. »

Charles développe très vite un talent et dès l’âge de 7 ans, il commence à participer à des épreuves. Il se trouve rapidement des commanditaires qui lui permettent d’évoluer dans son sport afin de couvrir ses frais de transport, de courses, d’équipements et plus tard, d’obtenir un salaire mensuel et d’y consacrer tout son temps. Charles est comblé, lui qui a toujours voulu vivre de son sport. Toutefois, la vie d’athlète professionnel est difficile avec la concurrence qui est féroce et les blessures qui souvent l’obligent à faire des pauses, de très longues pauses.

« Chaque fois que Charles m’appelle et qu’il a un doute, je lui dis toujours la même chose : “Pourquoi fais-tu ça? » J’essaie toujours de le ramener à l’essence même de ce qui l’a amené à commencer à faire ce sport, soit sa passion pour ce sport. »

La compétition à Stoneham a débuté et Charles est en quatrième place. Il reste une descente avant de savoir s’il va s’envoler vers Sotchi. Les athlètes s’exécutent et Françoise est tellement nerveuse qu’Alain la prend dans ses bras. Quelques instants après, c’est fait. Charles a réussi!

La gorge serrée, remplie d’émotion, Françoise va retrouver son fils. Elle l’a prend dans ses bras, et Charles lui dit : « j’ai réussi, maman, j’ai réussi! »

Les larmes aux yeux, la famille se réunit et célèbre. Françoise ajoute, « Quand ton enfant est heureux, tu ne peux pas faire autrement que d’être comblé de bonheur. Je suis fière de lui. »

Samedi, le 8 février, Charles réalisera son rêve. Il va participer à l’épreuve de Slopestyle à Sotchi en présence de ses parents qui malgré toutes les péripéties, ont réussi à trouver des billets d’avion et un endroit où loger. La diffusion de l’épreuve se fait en direct de minuit à cinq heures du matin sur les ondes de Radio-Canada. Nous vous invitons à rester à l’affût des résultats sur le Facebook de Tremblant et d’envoyer vos encouragements à Charles sur son Facebook.

charles-mom-qc14

Montagnes russes météorologique

La période des fêtes a débuté sous des températures dignes du Grand Nord. Lorsqu’il fait aussi froid, le mince film d’eau causé par la friction qui permet au ski de glisser ne parvient pas à se maintenir. Les skis mordent alors plus dans la neige, ce qui permet de faire des virages avec assurance. De plus, lorsque les températures chutent aussi bas, le ciel prend une teinte bleu azur, sans nuages, offrant une vision à des kilomètres à la ronde.

Cette vague de grand froid a été suivie de deux périodes de redoux. Seulement quelques jours après le début de la nouvelle année, le mercure est remonté vers le point de congélation, le dépassant même à quelques reprises. Malgré la pluie, la surface de glisse était rapide et moelleuse, rappelant des conditions normalement réservées pour le mois de mars et avril. Cette première vague de redoux a été suivie d’une inversion du mercure comme on le voit rarement. En passant de 5 degrés Celsius à -20 en moins de 24 heures, les pistes se sont durcies très rapidement.

Ce cours laps de temps glacial a été suivi d’un redoux qui nous a permis de travailler les pistes en profondeur et livrer de très bonnes conditions hivernales. Au total, ce sont plus de 156 heures de damage qui ont été faites en moins de 52 heures de travail par notre équipe.

Les prédictions météorologiques semblent indiquer un retour de l’hiver avec des températures dans la moyenne de la saison ainsi que quelques précipitations de neige! Notre équipe d’entretien des pistes continue ses efforts pour vous offrir de belles conditions de glisse et nous prévoyons atteindre le maximum de pistes disponibles dans les prochains jours.

Le corduroy est de retour!

cord-is-back

Parc Adrénaline est ouvert! (video)

Merci au rider Alex Ste-Marie d’être venu prendre ces images lors de sa première journée dans le Parc Adrénaline cette saison. Visitez la page web des Parcs à neige pour en savoir plus.

Important de savoir que vous avez besoin de la Passe Parc Adrénaline et que le port du casque est obligatoire!

N’oubliez pas d’utiliser #tremblant sur les photos et vidéos que vous partagez 🙂

Voici le tuyau de 75 pieds par Alexis Godbout!

Dans le cadre de notre 75e anniversaire, voici la toute dernière addition à notre Parc Adrénaline du versant Sud.

 
module-prk14-godbout-install-post

module-prk14-godbout-install2-post

module-prk14-godbout-birdview-post

module-prk14-godbout-rail1-post

module-prk14-godbout-rail2-post