Tremblant : la montagne qui fait frémir de plaisir

Par Troy Hawks

150225-DKC

On peut en apprendre beaucoup sur un endroit grâce à Wikipédia, mais c’est seulement en s’y rendant qu’on peut véritablement tomber en amour avec lui. C’est une fois arrivé à l’aéroport international de Denver que j’ai enfin eu le temps de me renseigner un peu plus sur mon voyage de ski imminent à Mont-Tremblant.

Avec son sommet atteignant 2 871 pieds, le mont Tremblant, une des plus hautes montagnes dans les Laurentides, a été surnommé « montagne tremblante » par les Algonquins de la région. Il fait très froid ici, alors c’est peut-être à ça que les tribus faisaient allusion. De nos jours, Tremblant offre toutefois aux skieurs et aux planchistes l’une des expériences de descente les plus formidables en Amérique du Nord.

Mon itinéraire comprenait deux nuitées au Holiday Inn Express. Il s’agit d’une chaîne de motels américaine classique où ma famille et moi séjournions souvent quand j’étais petit. Peu importe dans quelle ville nous nous trouvions, nos séjours au Holiday Inn étaient toujours synonymes de plaisir familial. Mais ne vous méprenez pas, le Holiday Inn Express de Mont-Tremblant n’est pas du tout un endroit de pépère.

Exterieur hiver

Beaucoup d’espace pour l’équipement et l’un des meilleurs petits déjeuners pour remplir l’estomac des skieurs

Quand on fait un voyage de ski, on a besoin de suffisamment d’espace pour accueillir tout notre équipement, et c’est ce qu’offrent les 141 chambres spacieuses du Holiday Inn Express, et beaucoup plus encore. Une somme de 3,2 M$ a récemment été investie pour rénover cet hôtel. Les visiteurs peuvent désormais profiter d’une salle d’entraînement à la fine pointe de la technologie, d’un sauna, d’une connexion Wi-Fi qui fonctionne à merveille ainsi que d’une piscine et d’un bain à remous extérieurs.

Rien de mieux pour commencer la journée du bon pied que de se rendre au bar à petit déjeuner Express Start pour y déguster des œufs, du bacon, des crêpes chaudes, des fruits frais et du café à volonté. Tout ça, dans le confort d’une pièce spacieuse dotée de comptoirs en granit, de tables hautes, de meubles en cuir et d’un foyer chaleureux. J’ai adoré les postes de travail où je pouvais régler quelques détails de dernière minute avant d’aller dévaler les pentes  le restant de la journée.

15822348482_342694f58f_o

Un des plus beaux villages de ski du monde

Les télécabines se trouvent seulement à quelques pas du Holiday Inn. Une courte promenade dans le « Vieux-Tremblant » suffit pour vous y rendre. Lorsqu’il a conçu le village, Joe Ryan souhaitait rappeler la France des 17e et 18e siècles. Les bâtiments en pierre et en mortier pittoresques ressemblent à des fermes des Laurentides. Et bien qu’il ait changé un peu au fil des années, ce village demeure un concept modèle que les autres stations de ski tentent encore d’imiter plusieurs décennies plus tard. On dit que le fantôme de Joe y erre toujours…

150210-DSC00059

Norm, le grand manitou

Si c’est votre première fois à Tremblant, je vous recommande fortement de commencer votre séjour en vous jumelant à un guide InfoSki une fois arrivé en haut de la télécabine. Mon guide était Norm. Il connaissait tous les trucs pour profiter de la montagne au maximum et il m’a raconté la riche histoire de Mont-Tremblant. Chacune des 96 pistes a un nom et une histoire distincte. Si Norm n’avait pas été là, je n’aurais jamais su que la piste Fuddle Duddle a été nommée d’après un mot anglais très grossier, souvent appelé « F word ». Vous avez deviné lequel? Si vous voulez en savoir plus, allez demander à Norm!

150219-DKC_village

Un trésor pour les fins gourmets

Pas besoin de consulter Wikipédia pour savoir que les Canadiens français aiment la nourriture locale. Norm et moi avons dégusté un bon café et un ragoût de bœuf tout chaud au Refuge, une cabane en rondins chaleureuse située sur le Versant Sud (côté sud de la montagne).

À la fin de la journée, des plats encore plus savoureux nous attendaient au village. Je ne sais pas si beaucoup de Cajuns skient, mais les assaisonnements créoles débordants de saveurs font oublier le froid comme aucune autre épice. Avec ses plats préparés spécialement pour les skieurs, le restaurant Fat Mardis apporte tous les arômes de la Nouvelle-Orléans à Tremblant grâce à son menu composé de Po’Boys, de recettes créoles et de jambalaya.

Sept mots suffisent pour résumer une journée incroyable sur la montagne : manger, skier, manger, skier, manger, dormir, recommencer. Un ventre rempli de crevettes créoles et une bonne nuit de sommeil dans une chambre apaisante dotée d’un lit confortable, voilà ce qu’il faut pour être prêt à tout recommencer la journée suivante.

 

 

 

Se joindre à la discussion