Coronavirus COVID-19
Information pour les employés de Station Mont Tremblant

Voici les statistiques des cas à la station. Dernière mise à jour : 13 janvier, 17h

COVID-19 – Cas positifs ACTIFS : 9

Derniers 24h :

6 tests d’employés ont été faits au Brind’o

4 négatifs

(2) POSITIFS :   2 positifs au Brind’o

Précisions et rappel – Port du masque sur les lieux de travail obligatoire

Chers équipiers,

Nous désirons vous rappeler que le port du masque sur les lieux de travail est obligatoire en tout temps, du début du quart de travail à la fin. Ceci inclut les moments de pause, avec ou sans cocarde ou uniforme.

Les seules exceptions prévues, selon les modalités suivantes, sont celles-ci :

  • Lorsque l’équipier est seul dans son bureau personnel et que la porte est fermée.
  • Lorsqu’un équipier consomme son repas, le masque doit être remis aussitôt terminé.

Le port du masque s’ajoute à la distanciation de deux mètres et à la présence de barrières physiques qui demeurent toutes aussi importantes.

Ces mesures ont pour objectif de continuer à protéger votre santé et sécurité ainsi que celle de vos proches, des invités et de la communauté.

Nous vous remercions pour votre application rigoureuse des consignes sanitaires.

Comité sanitaire COVID

La santé et la sécurité, une affaire d’équipe !

Nous sommes conscients que la situation en lien avec la COVID-19 suscite beaucoup de questions et d’incertitudes.

Dans un objectif de vous tenir au courant des plus récents développements, tant des initiatives qui sont déployées par nos gouvernements que des nouvelles ou questions que vous pourriez avoir entourant votre emploi, nous avons cru bon de centraliser l’information dans un blogue; une page privée à l’intention de nos équipiers. Cette page sera en mise à jour continue, au fur et à mesure que la situation évolue.

Si après avoir lu ce blogue vous avez toujours des questions, veuillez les adresser à RH@tremblant.ca.

Nous vous remercions de votre engagement et de votre compréhension.

Service des ressources humaines

Le respect des mesures sanitaires, plus important que jamais

COVID-19 – Mise à jour des mesures sanitaires pour nos équipiers

Dépistage interne : Quand et comment effectuer un dépistage rapide ?

1. Assurez-vous d’effectuer une auto-évaluation quotidienne afin d’évaluer si vous avez des symptômes.

2. Si vous présenter un ou des symptômes de la COVID-19 et que

    • Vous êtes requis au travail dans les prochains 24h OU

    • Vous êtes au travail

3. Vous devez contacter immédiatement votre supérieur ou l’ambassadeur COVID du département.

4. Votre supérieur immédiat ou votre ambassadeur COVID vous aidera à prendre un RV pour un dépistage rapide.

Soyez assuré que toutes les mesures sont en place pour vous protéger !

Jusqu’à maintenant, ensemble, nous avons réussi à limiter les contagions. Nous tenons à vous remercier pour votre collaboration continue.

La hausse des cas et les mesures supplémentaires qu’elle entraine peuvent apporter leur lot de défis. Nous désirons vous rappeler que notre programme d’aide aux employés et à leur famille Homewood Santé est à l’écoute en toute confidentialité 1-866-398-9505. N’hésitez pas à utiliser cette ressource ou vous confier à un collègue de confiance. PAEF – Programme d’aide aux employés et à leur famille (sharepoint.com).

Nous vous souhaitons un joyeux temps des fêtes en toute sécurité.

Prenez soin de vous !

Service des ressources humaines


Politique de prévention - COVID-19

Consultez la version PDF de la politique de prévention - mise à jour le 6 janvier 2021Vidéo - Mesures sanitaires et prévention des infections

Veuillez consulter la politique ci-dessous. À noter que la politique a été mise à jour selon les recommandations de la Santé Publique.

À la lumière de l’évolution de la situation en lien avec l’éclosion de la COVID19, Station Mont Tremblant a mis en place des lignes directrices à suivre pour éviter la propagation de ce virusDe plus, la présente politique a pour but de rappeler à tous qu’en situation de pandémie, chaque individu a la responsabilité sociale de se protéger et de protéger les autres en suivant les règles d’hygiène et sanitaire établies par les instances compétentes. 

Cette politique peut également s’appliquer à toute autre situation de pandémie ou d’épidémie et ce à la discrétion de l’équipe exécutive de Station Mont Tremblant. 

Portée :

Tous les équipiers syndiqués, les cadres & professionnels, les directeurs et les membres de l’équipe
exécutive, les consultants, les bénévoles (ci-après appelés équipiers).

Date d’entrée en vigueur : Immédiatement et jusqu’à ce que l’exécutif en suspende son effet.

Définitions appliquées dans la politique : Les définitions des termes sont disponibles à la fin de la politique.

Situations à risque :

** Veuillez aviser votre supérieur immédiat et votre ambassadeur COVID si vous êtes dans l’une ou l’autre des situations à risque suivantes.

  1. Si l’équipier présente les symptômes de la COVID-19, il doit : 

    • Se comporter comme s’il avait testé positif jusqu’à ce qu’il puisse se faire dépister, ET
    • Communiquer avec son supérieur immédiat pour passer un test rapide de l’entreprise.
      • Résultat positif du test : L’équipier doit s’isoler un minimum de 5 jours pour les personnes adéquatement vaccinées, ou de 10 jours pour les personnes non-adéquatement vaccinées, selon les règles établies par la Santé Publique.
      • Résultat négatif du test : L’équipier pourra continuer à travailler et recevra 2 tests de dépistage à faire chez lui :
        • Le 1er test à faire dans les 24 à 48 heures suivant le résultat négatif
          • Résultat positif : isolement de 5 ou 10 jours
          • Résultat négatif : passer le 2e test dans les 24 à 48 heures suivant le test précédent;
            • Résultat positif: isolement de 5 ou 10 jours
            • Résultat négatif : reprise du travail
  1. Si l’équipier a eu un contact à risque élevé avec une personne présentant des symptômes de la COVID-19 ou ayant obtenu un résultat de dépistage positif, il doit :

    • S’il est adéquatement vacciné, s’isoler pendant 5 jours (les mêmes que ceux de la personne ayant des symptômes/testé positif). Il peut réintégrer le travail, mais porter le masque et respecter une distanciation de deux mètres pendant les cinq jours suivants.
    • est non-adéquatement vacciné, observer une période d’isolement de 10 jours hors du milieu de travail.

** Les contacts à risque élevé comprennent les contacts domiciliaires, les contacts intimes et les couples n’habitant pas ensemble.

  1. Si l’équipier a été en contact (plus de 15 minutes sans masque) avec un cas positif à la COVID-19 ou avec une personne présentant des symptômes de la COVID-19, il doit :

    1. S’il est adéquatement vacciné, surveiller l’apparition de symptômes pendant 10 jours;
    2. S’il est non-adéquatement vacciné, observer une période d’isolement de 10 jours hors du milieu de travail.

Allègement de la période d’isolement pour les employés doubles vaccinés

Période d’isolement 5 jours Période d’isolement 10 jours

 

Doit répondre à l’ensemble de ces conditions :
·         Doublement vacciné ·         Non-vacciné ou non adéquatement vacciné (seulement 1 dose)

 

·         Asymptomatique ou les symptômes ont régressés

 

·         Si symptômes importants après 5 jours ou présence de fièvre

 

·         Ne doit pas avoir fait de fièvre depuis 24 heures

 

·         Symptomatiques ou asymptomatiques

 

Le 5 jours d’isolement se calcule à partir de la date du début des symptômes ou de la journée où il a testé positif si asymptomatique

 

Le 10 jours d’isolement se calcule à partir de la date du début des symptômes ou de la journée où il a testé positif si asymptomatique

 

Après la période d’isolement de 5 jours, l’employé devra, pour une période de 5 jours supplémentaires, porter un masque et garder une distance de 2 mètres en tout temps.

Cela signifie qu’il devra prendre ses pauses et repas de façon isolée dans une pièce fermée et bien ventilée. Il devra également désinfecter adéquatement son espace après utilisation.

 

Retour au travail après une période d’isolement :

Pour revenir au travail, un équipier ayant dû s’isoler devra avoir observé une amélioration de ses symptômes et ne pas avoir fait de fièvre depuis 24 heures. Il devra de plus ne pas se trouver dans l’une des situations à risque définies dans la présente politique.

Autres informations :

  • L’employeur se réserve le droit de retirer un équipier de son milieu de travail s’il s’oppose aux termes de la présente politique.
  • Si le travail de l’équipier le permet, des mesures d’accommodement seront mises en place pour faciliter le télétravail.
  • L’équipier requis de s’absenter parce qu’il se trouve dans l’une des situations à risque identifiées ci-dessus pourra :
    1. Utiliser ses congés de maladie;

 et/ou

  1. Utiliser l’ensemble de ses banques de vacances, fériés, ou tout autre banque de temps;

 et/ou

  1. Se prévaloir de la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE);

et/ou

  1. Bénéficier de la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) – Canada.ca

 ou

  1. Adresser une réclamation de lésion professionnelle à la CNESST qui est responsable de rendre une décision s’il s’agit d’une infection survenue au travail.

Symptômes de la COVID-19

« Fièvre :

  • chez l’enfant de 0-5 ans : 38,5 °C (101,3 °F) et plus (température rectale),
  • chez l’enfant de 6 ans et plus : 38,1 °C (100,6 °F) et plus (température buccale),
  • chez l’adulte : 38 °C (100,4 °F) et plus (température buccale),
  • chez la personne aînée : 37,8 °C (100 °F) et plus (température buccale), ou 1,1 °C de plus que la valeur habituelle d’une personne;

Symptômes généraux :

  • perte soudaine d’odorat sans congestion nasale, avec ou sans perte du goût,
  • grande fatigue,
  • perte d’appétit importante,
  • douleurs musculaires généralisées (non liées à un effort physique),
  • mal de tête;
  • symptômes respiratoires :
  • toux (nouvelle ou aggravée),
  • essoufflement, difficulté à respirer,
  • mal de gorge;
  • écoulement nasal (rhinorrhée) associé à un autre symptôme de la COVID-19;
  • symptômes gastro-intestinaux :
    • nausées,
    • vomissements,
    • diarrhée,
    • maux de ventre »

Référence: Symptômes, transmission et traitement | Gouvernement du Québec (quebec.ca)

Procédure et responsabilités

Équipier

    • Si l’équipier n’est pas au travail et qu’il présente les symptômes mentionnés plus haut, il doit immédiatement aviser son supérieur immédiat et ne pas se rendre au travail;
    • L’équipier qui passe un test rapide à la maison et obtient un résultat positif doit envoyer une photo du test à son supérieur immédiat, et informer celui-ci de la date du test et de la date d’apparition des symptômes, le cas échéant;
    • Si l’équipier est au travail et qu’il présente les symptômes mentionnés plus haut, il doit aviser son supérieur immédiat et quitter le travail immédiatement;
    • L’équipier doit suivre les lignes directrices émises par le Ministère de la Santé et des Services sociaux en cas de contact :

    ou d’infection ou de symptômes de la COVID-19 :

Supérieur immédiat

  • Le supérieur immédiat doit indiquer les journées de maladie ou autre congé sur la feuille de temps afin que l’équipier soit rémunéré;
  • Le supérieur immédiat doit informer tout équipier qui n’aurait pas pris connaissance de la présente politique au moment de sa communication, en raison d’une absence de quelque nature qu’elle soit;
  • Le supérieur immédiat informe immédiatement le responsable SST qui enclenche l’enquête de traçabilité dans les plus brefs délais.

L’entreprise

  • L’entreprise s’engage à consulter régulièrement et respecter les consignes émises par les autorités pour limiter les risques de propagation.

Définitions appliquées dans la politique :

  • Cas confirmé par laboratoire : Personne ayant eu un résultat positif à un test de dépistage de la covid-19.
  • Cas confirmé par lien épidémiologique : Personne ayant développé des symptômes cliniques (fièvre Ou toux nouvelle ou aggravée OU difficulté respiratoire OU perte de goût sans obstruction nasale) ET « ayant eu une exposition à risque élevé avec un cas confirmé par laboratoire pendant sa période de contagiosité ET n’ayant aucune autre cause apparente expliquant ses symptômes » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 5).
  • Cas suspect : Personne symptomatique, « ayant eu une exposition à risque élevé ou modéré avec un cas confirmé ET rencontrant les critères cliniques de l’Outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 pour recommander un test diagnostic, ET ne rencontrant pas les critères d’un cas confirmé par lien épidémiologique » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 6).
  • Statut de protection protégé, partiellement protégé ou non protégé: Pour connaître votre statut de protection, voir votre résultat de vaccination sur l’application prévue à cet effet.
  • Exposition à faible risque: « Personne exposée à un cas confirmé mais n’ayant eu aucune exposition à risque modéré ou élevé. – Personne vivant sous le même toit qu’un cas confirmé et ayant été exposée après la mise en place des mesures recommandées pour le cas et ses contacts. – Personne exposée à un cas confirmé à <2m pendant au moins 15 minutes si le cas ET le contact portaient adéquatement un masque de qualité pendant toute la durée de l’exposition » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 18).
  • Exposition à risque modéré: « Personne n’ayant eu aucune exposition à risque élevé. – Toute exposition à un cas à <2m pendant ?15 minutes (continues ou cumulatives sur une période de 24h) sauf si l’évaluation du risque permet d’abaisser le niveau de risque à faible » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 18).
  • Exposition à risque élevé: « Personne présentant l’une des expositions suivantes : Personne vivant sous le même toit qu’un cas confirmé et exposée à ce dernier avant la mise en place des mesures d’isolement ou alors que les mesures recommandées pour le cas et ses contacts n’ont pas été appliquées; – Proche aidant ou personne prodiguant des soins (p. ex. : aide au bain ou à la toilette, aide à l’habillage, aide à l’alimentation, soins corporels) dans un cadre non médical (p. ex. : au domicile) à un cas confirmé sans avoir appliqué les mesures recommandées; – Personne ayant eu une interaction physique directe avec un cas confirmé (p. ex. : relations sexuelles, embrassade); – Personne ayant eu une exposition directe aux liquides biologiques infectieux (p. ex. : avoir reçu des crachats ou des expectorations dans le visage lors de toux ou d’éternuements, s’être touché le visage après avoir manipulé un mouchoir souillé sans gant et sans s’être lavé les mains); – Personne ayant porté à sa bouche des objets souillés avec des liquides biologiques infectieux (p. ex. : vapoteuse/cigarette, verre, ustensile)» (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 18).

 

** Consultez le guide de l’INSPQ en Annexe

COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca)


Politique de port d'ÉPI - Équipement de protection individuelle

Veuillez consulter la politique ci-dessous

Dans le but de nous conformer aux règles de la CNESST et de la Santé publique et ainsi réduire le risque de propagation de la COVID-19, la présente politique vise l’utilisation obligatoire d’équipement de protection individuelle (ÉPI) et fournit par l’employeur.

Portée :

Tous les équipiers syndiqués, les cadres & professionnels, les directeurs et les membres de l’équipe exécutive, les consultants, les bénévoles (ci-après appelés équipiers).

Date d’entrée en vigueur :       12 août 2020

Mise à jour :                                14 juin 2021

Masque :

  • Masque de protection fourni et approuvé par l’entreprise

 

Bureau personnel

  • Bureau personnel avec porte fermée

 

Protection oculaire :

  • Lunettes de protection
  • Visière

 

Politique :

À l’intérieur :

  • L’équipier doit porter le masque lorsqu’il est en déplacement;
  • L’équipier doit porter le masque lorsque la distanciation (2m) ne peut être respectée avec toute personne, à moins d’être protégé par une barrière physique
  • Un équipier qui fait face au public doit porter le masque à moins de se trouver derrière une barrière physique

À l’extérieur :

  • L’équipier doit porter le masque lorsque la distanciation (2m) ne peut être respectée avec toute personne, à moins d’être protégé par une barrière physique

Exceptions :

  • Lorsque l’équipier est seul dans son bureau personnel et que la porte est fermée
  • Lorsqu’un équipier consomme son repas, le masque doit être remis aussitôt terminé

N.B. Le masque doit être changé toutes les 4 heures OU lorsqu’il est mouillé OU si la respiration est difficile.

Équipement de protection individuelle obligatoire et fournie par l’employeur:

  • Masque

Équipements de protection individuelle facultatifs et fournis par l’employeur:

  • Lunettes de protection
  • Visière

Procédure et responsabilités

Supérieur immédiat

  • Le gestionnaire a la responsabilité de commander en quantité suffisante et de remettre l’équipement de protection individuelle à ses équipiers.

Équipier

  • L’équipier est responsable de la bonne utilisation de son équipement.  Le remplacement de l’ÉPI dû à un bris excessif sera chargé à l’équipier.
  • L’équipier qui présente une condition médicale l’empêchant de porter un masque, doit respecter la distanciation physique ou porter la visière ou un autre type de couvre visage. 
  • L’équipier qui présente une condition médicale l’empêchant de porter toute forme de couvre visage doit fournir une preuve médicale détaillée incluant un diagnostic permettant l’analyse de son dossier.

L’entreprise

  • L’entreprise s’engage à consulter régulièrement et respecter les consignes émises par les autorités pour limiter les risques de propagation.

Non-respect de la politique :

Tout équipier qui ne respecterait pas la présente politique s’expose à des mesures administratives et/ou disciplinaires pouvant aller jusqu’au congédiement.

Procédure et responsabilités lors de présence dans le milieu de travail

Tous les équipiers doivent s’assurer de comprendre et de respecter les politiques et les mesures de prévention des infections mises en place dans leur milieu de travail afin de réduire les risques à la source.

Le non-respect des protocoles sanitaires et de la présente politique pourrait entrainer des mesures disciplinaires, pouvant aller jusqu’au congédiement.

Équipier

Hygiène et étiquette respiratoire

  • Lavez-vous les mains souvent avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes.
    1. Au début du quart de travail
    2. Avant et après la pause (café ou repas)
    3. Après avoir touché des objets partagés
    4. Après une visite aux toilettes
    5. À la fin du quart de travail
  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool en l’absence d’eau et de savon.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
  • Toussez ou éternuez dans le creux de votre bras.
  • Évitez de toucher des surfaces fréquemment touchées par d’autres personnes.
  • Saluez les gens avec un signe de la main amical plutôt qu’avec une poignée de main.
  • Utilisez tout équipement de protection individuelle nécessaire selon les indications.

 

Environnement de travail

  • Utilisez des produits appropriés pour nettoyer et désinfecter des articles comme votre bureau, votre surface de travail, votre téléphone, votre clavier et vos appareils électroniques, les caisses enregistreuses, les pavés numériques, les boutons d’ascenseur, les comptoirs de service à la clientèle et les tables de restaurant plus souvent, surtout s’ils sont visiblement sales.
  • Si les désinfectants liquides ne risquent pas de les endommager, les appareils électroniques fréquemment touchés, comme les téléphones, les ordinateurs et autres dispositifs, peuvent être désinfectés avec de l’alcool à 70 % (p. ex. lingettes imprégnées d’alcool).

Distanciation physique

  • Maintenez une distance de 2 mètres entre vous et vos collègues ou nos invités.
  • Augmentez la distance entre les bureaux, les tables et les postes de travail.
  • Réduisez les activités qui nécessitent une proximité physique ou un contact avec des personnes, comme les réunions d’équipe. Favorisez les rencontres virtuelles via TEAMS.
  • Limitez le plus possible les contacts à moins de 2 mètres.
    • Dans les situations où l’éloignement physique est difficile à maintenir, Station Mont Tremblant fournira aux équipiers les équipements de protections individuels (EPI) nécessaires et incitera les invités à porter un masque non médical ou un couvre visage (c.-à-d. fabriqué pour couvrir complètement le nez et la bouche, s’ajuster au visage et être maintenu en place grâce à des boucles latérales ou à des cordons noués derrière la tête) afin d’empêcher des gouttelettes respiratoires potentiellement infectieuses d’atteindre d’autres personnes ou de contaminer des surfaces ou objets communs. Il n’a pas été établi que le port d’un masque non médical ou d’un couvre-visage protège la personne qui le porte. La personne portant le masque ou le couvre-visage doit adhérer uniformément à l’hygiène des mains et à l’étiquette respiratoire de façon stricte.
      • Quand ce masque ou couvre-visage est porté correctement, la personne peut réduire le risque que ses gouttelettes respiratoires infectieuses entrent en contact avec les surfaces ou les personnes à proximité.

 

Les équipiers doivent également :

  • Faire une auto-évaluation des trois questions suivantes quotidiennement en début de quart de travail :
    • Ressentez-vous en ce moment, ou avez-vous ressenti lors des 14 derniers jours, l’un des symptômes de la COVID-19, incluant de la toux, fièvre, difficultés respiratoires ou perte d’odorat ou de goût?
    • Dans les 14 derniers jours, avez-vous été en contact avec ou pris soin d’une personne ayant la COVID-19 (que ce soit un cas suspect, probable ou confirmé) ou ayant ressenti l’un des symptômes de la COVID-19, incluant de la toux, fièvre, difficultés respiratoires ou perte d’odorat ou du goût?
    • Dans les 14 derniers jours, avez-vous, ou quelqu’un résidant sous le même toit que vous, voyagé à l’extérieur du Canada?
    • Si vous répondez oui à l’une de ces questions vous devez immédiatement quitter les lieux du travail, informer votre gestionnaire. Une période d’isolement préventif de 14 jours sera alors requise.
  • Suivre les instructions en lien avec les poinçons.
  • Suivre les instructions en lien avec l’entrée au travail (Stationnement, déplacement)
  • Observer une période d’isolement préventif de 14 jours avant le retour au travail dans le cas où l’équipier a voyagé à l’extérieur du pays. Veuillez le prévoir dans votre planification de vacances.
  • Participer lors d’enquête sur les incidents liés à des conditions ou à des comportements risqués.
  • Signaler toutes violations de la politique à : covid-19@tremblant.ca

Ressources d’aide pour les équipiers

  • Les équipiers sont encouragés à utiliser les ressources offertes par le programme d’aide aux employés et à leur famille (PAEF) et les gouvernements du Québec et du Canada. L’information est disponible sur le blogue RH pour les équipiers.

Supérieur immédiat

  • Participer activement à maintenir le lieu de travail sécuritaire selon les guides établis par la CNESST et Station Mont Tremblant.
  • Communiquer aux équipiers les mesures mises en place dans leurs départements afin de limiter les risques de propagation.
  • Distribuer les EPI aux équipiers lorsque requis et assurer le port de ceux de manière adéquate.
  • Privilégier les rencontres virtuelles.
  • Privilégier le télétravail si possible.
  • Assurer la distanciation physique (ex. quarts de travail adaptés).
  • Distribuer la présente politique (incluant toute mise à jour).
  • Être à l’écoute des équipiers pour la mise en place de mesures de conciliation et instaurer des échanges informels avec les équipes afin de répondre à leurs préoccupations.
  • Diriger les équipiers vers les ressources d’aide (PAEF) en cas de besoin.

L’entreprise

  • L’article 51 de la Loi sur la santé et la sécurité du travail oblige l’employeur à assurer aux travailleurs une organisation, des méthodes et des techniques de travail protégeant leur santé et leur sécurité.
  • Former les gestionnaires afin qu’ils puissent communiquer efficacement aux équipiers :
    • les risques liés à leur travail y compris ceux liés à la COVID-19 ;
    • les mesures de prévention mises en place pour les réduire et les contrôler ;
    • leurs rôles, leurs responsabilités et de leurs droit en matière SST.
  • Fournir les installations et les produits de nettoyage nécessaires pour maintenir le lieu de travail propre et sûr.
  • Inspecter les lieux de travail pour identifier les risques de transmission ou de contamination par la COVID-19 dans le milieu de travail.
  • Instaurer le guide des bonnes pratiques en matière d’utilisation de masques ou de couvre-visages non médicaux au travail.
  • Valider si les méthodes de travail et l’organisation du travail respectent les lignes directrices émises par la CNESST.
  • S’assurer que les équipiers sachent quoi faire s’ils présentent des symptômes.

Définitions appliquées dans la politique :

 

  • Cas confirmé par laboratoire : Personne ayant eu un résultat positif à un test de dépistage de la covid-19.
  • Cas confirmé par lien épidémiologique : Personne ayant développé des symptômes cliniques (fièvre Ou toux nouvelle ou aggravée OU difficulté respiratoire OU perte de goût sans obstruction nasale) ET « ayant eu une exposition à risque élevé avec un cas confirmé par laboratoire pendant sa période de contagiosité ET n’ayant aucune autre cause apparente expliquant ses symptômes » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 5).
  • Cas suspect : Personne symptomatique, « ayant eu une exposition à risque élevé ou modéré avec un cas confirmé ET rencontrant les critères cliniques de l’Outil d’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 pour recommander un test diagnostic, ET ne rencontrant pas les critères d’un cas confirmé par lien épidémiologique » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 6).
  • Statut de protection protégé, partiellement protégé ou non protégé: Pour connaître votre statut de protection, voir votre résultat de vaccination sur l’application prévue à cet effet.
  • Exposition à faible risque: « Personne exposée à un cas confirmé mais n’ayant eu aucune exposition à risque modéré ou élevé. – Personne vivant sous le même toit qu’un cas confirmé et ayant été exposée après la mise en place des mesures recommandées pour le cas et ses contacts. – Personne exposée à un cas confirmé à <2m pendant au moins 15 minutes si le cas ET le contact portaient adéquatement un masque de qualité pendant toute la durée de l’exposition » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 18).
  • Exposition à risque modéré: « Personne n’ayant eu aucune exposition à risque élevé. – Toute exposition à un cas à <2m pendant ?15 minutes (continues ou cumulatives sur une période de 24h) sauf si l’évaluation du risque permet d’abaisser le niveau de risque à faible » (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 18).
  • Exposition à risque élevé: « Personne présentant l’une des expositions suivantes : Personne vivant sous le même toit qu’un cas confirmé et exposée à ce dernier avant la mise en place des mesures d’isolement ou alors que les mesures recommandées pour le cas et ses contacts n’ont pas été appliquées; – Proche aidant ou personne prodiguant des soins (p. ex. : aide au bain ou à la toilette, aide à l’habillage, aide à l’alimentation, soins corporels) dans un cadre non médical (p. ex. : au domicile) à un cas confirmé sans avoir appliqué les mesures recommandées; – Personne ayant eu une interaction physique directe avec un cas confirmé (p. ex. : relations sexuelles, embrassade); – Personne ayant eu une exposition directe aux liquides biologiques infectieux (p. ex. : avoir reçu des crachats ou des expectorations dans le visage lors de toux ou d’éternuements, s’être touché le visage après avoir manipulé un mouchoir souillé sans gant et sans s’être lavé les mains); – Personne ayant porté à sa bouche des objets souillés avec des liquides biologiques infectieux (p. ex. : vapoteuse/cigarette, verre, ustensile)» (COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca), p. 18).

** Mettre le Guide de l’INSPQ en Annexe

COVID-19 : Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans la communauté (inspq.qc.ca)


Politique COVID Fournisseurs - Annexe B

PROTOCOLES COVID-19 DE STATION MONT TREMBLANT

Afin de garantir que les activités puissent continuer dans les conditions les plus sûres et les plus saines possible dans le contexte de la COVID 19, Station Mont Tremblant doit éviter les visiteurs occasionnels et privilégier le téléphone ou les plateformes de communication numériques pour interagir avec ses entrepreneurs externes. Si ces derniers doivent absolument se présenter dans son établissement, ils doivent suivre les règles d’hygiène et distanciation déjà en place.

Conformément aux recommandations de la CNESST, le Fournisseur devra planifier son travail de manière à :

  • Privilégier les équipes les plus petites et les plus stables possible,
  • Réduire le nombre de travailleuses et travailleurs et de rotations de tâches,
  • S’il y a lieu, ne pas tenir de réunions nécessitant un regroupement physique,
  • Éviter de partager des objets,
  • Limiter les sorties et les déplacements au strict nécessaire

À leur arrivée sur le site :

Tous les travailleurs du Fournisseur devront répondre au questionnaire suivant :

  • Ressentez-vous l’un des symptômes de la COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires, fatigue extrême, perte soudaine de l’odorat)?
  • Avez-vous été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19 dans les
    14 derniers jours?
  • Êtes-vous de retour d’un voyage à l’extérieur du pays depuis moins de deux semaines?

*Si un travailleur répond par l’affirmative à l’une de ces questions, il se fera refuser l’accès au site.

Tous les travailleurs devront se laver les mains avec de l’eau tiède et du savon ou avec une solution hydroalcoolique à 60 % pendant au moins 20 secondes.

En tout temps sur le site, les travailleurs devront respecter les normes de distanciation sociale de 2 mètres entre les personnes. S’il est impossible de maintenir une distance de 2 mètres lors de la prestation de travail, les travailleurs devront porter des équipements de protection individuelle adaptés aux risques et fournis par le Fournisseur (ex. : protection respiratoire, lunettes de protection, visière, gants).

Les travailleurs devront respecter l’étiquette respiratoire qui consiste en :

  • Se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue, et à utiliser des mouchoirs ou son coude replié ;
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique ;
  • Jeter immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle ;
  • Se laver les mains fréquemment avec de l’eau tiède et du savon ou avec une solution hydroalcoolique à 60 % pendant au moins 20 secondes;
  • Ne pas se toucher la bouche ou les yeux avec les mains, qu’elles soient gantées ou non.

Les travailleurs devront aussi suivre toutes les recommandations de la CNESST concernant la Covid-19 : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/outils.aspx


Politique de dépistage - COVID-19 - Suspendue

Objectif :

Station Mont Tremblant est soucieuse de maintenir un lieu de travail sain et sécuritaire. C’est pour cette raison que dans le but de vous protéger, vous, vos collègues, vos familles et nos invités des complications que pourrait entraîner une infection de la COVID-19, nous mettons en œuvre une politique de test COVID-19.

Portée :

Tous les équipiers syndiqués, les cadres & professionnels, les directeurs, les membres de l’équipe exécutive et les bénévoles (ci-après appelés équipiers).

Date d’entrée en vigueur :        À confirmer

Politique :

Pour s’assurer que toutes les précautions raisonnables sont prises pour la protection des équipiers et nos invités pour la saison d’hiver 2021-22, tous les équipiers de Station Mont Tremblant devront se faire dépister deux (2) fois par semaine, les lundis et jeudis.

Des études scientifiques démontrent que les vaccins contre la COVID-19 sont très efficaces et constituent le meilleur moyen de vous protéger, vous et votre entourage contre les complications d’une infection ainsi que de contracter et propager le virus.  C’est pourquoi tout équipier qui présente une preuve de vaccination complète sera exempté de l’exigence de dépistage.

Exclusion

Sont exclus de la présente politique, tous les moniteurs de l’École sur neige qui doivent obligatoirement être complètement vaccinés pour exécuter les fonctions de leur poste. Les moniteurs qui ne sont pas complètement vaccinés seront assignés à un autre poste et seront rémunérés pour les heures travaillées à leur taux horaire de moniteur ou le taux du poste qu’ils occuperont, le plus élevé des deux.

Procédure :

À compter du XXXX, les équipiers qui souhaitent être exemptés du dépistage pourront faire valider leur passeport vaccinal.

Tous les équipiers n’ayant pas encore fourni leurs preuves vaccinales recevront un SMS ou un courriel au numéro de téléphone cellulaire ou à l’adresse courriel disponible sur leur profil d’employé (UltiPro), lequel contiendra un lien permettant d’accéder à la plateforme « Cleared4 » laquelle est conçue pour colliger et valider les passeports vaccinaux de façon confidentielle. Une vidéo Instructions Cleared4_employes (screencast.com) a été préparée pour vous aider.

Les équipiers qui n’ont pas d’adresse courriel ou de téléphone cellulaire ou qui ont de la difficulté à valider leur passeport vaccinal, pourront obtenir le support nécessaire auprès de leur superviseur immédiat ou auprès de l’ambassadeur COVID de leur département.

Il est important de noter que seules les personnes désignées pour administrer cette politique auront accès à cette plateforme sans toutefois avoir accès à l’information médicale. Aussi, les informations médicales seront purgées de façon régulière.

Dépistage

Le dépistage débutera le (date à confirmer) 2022 :

  • Les équipiers qui n’auront pas fourni leur preuve vaccinale avant le X janvier 2022 :
    • recevront une quantité de tests pour une période de 2 semaines;
    • les tests seront disponibles auprès de la personne désignée par le service des ressources humaines ou auprès de l’ambassadeur COVID de votre département.
    • devront effectuer leur 1er dépistage la veille de leur quart de travail à compter du (date à confirmer)
  • L’équipier doit administrer le test deux fois par semaine, tel que mentionné plus haut, et télécharger les résultats de ses tests sur la plateforme « Cleared4» les lundi et jeudi de chaque semaine pour être considéré apte à travailler. Un guide a été préparé pour vous aider.

Changement de statut vaccinal

Dans le cas où le statut vaccinal d’un équipier change, il pourra télécharger sa preuve vaccinale dans « Cleared4 » à n’importe quel moment. À compter de cette date, il ne sera plus tenu de se soumettre au dépistage.

Un équipier qui ne consigne pas ses résultats sur la plateforme selon la fréquence requise en fonction de son horaire de travail sera suspendu administrativement sans solde, jusqu’à ce qu’il fournisse un résultat de dépistage négatif.

Un équipier qui obtient un résultat positif, devra se conformer à la politique COVID en vigueur. RH – Tremblant

Visionnez les instructions Cleared4 - Télécharger ses preuves vaccinales


Mode de fonctionnement - Utilisation test rapide COVID-19

  1. L’employé qui a des symptômes ou qui a été en contact avec un cas positif doit aviser son gestionnaire ou son ambassadeur COVID aussi rapidement que possible.
  2. Le gestionnaire ou l’ambassadeur COVID vérifie si l’employé a besoin de se faire tester rapidement avec nos tests rapides pour s’assurer d’être en mesure d’entrer ou de demeurer sur son lieu de travail.
  3. Le gestionnaire ou l’ambassadeur COVID communique avec Sid ou Martine pour nous aviser qu’un employé a besoin de se faire tester rapidement.
  4. Le gestionnaire ou l’ambassadeur COVID nous transmet le nom de l’employé et un court résumé des faits.
  5. Le gestionnaire ou l’ambassadeur COVID prend un rendez-vous pour l’employé qui doit se faire tester.
  6. L’équipier se rend à Brind’O à l’heure de son rendez-vous, au besoin il peut appeler au numéro sur la porte.
  7. Le test rapide a une durée d’environ 20 minutes. L’employé fait le test seul avec une feuille d’instruction (français et anglais) à côté de lui. Par la suite l’employé doit attendre son résultat de test à l’extérieur de Brind’O pour une période de 15 minutes
  8. Quand la période d’attente est terminée, la personne qui vous a accueillie vous informe de votre résultat du test et de la marche à suivre.
  9. Si le résultat est négatif, vous pouvez continuer vos activités personnelles et/ou retourner au travail.
  10. Si le test est positif, vous devez quitter en isolement sur le champ en ne touchant à rien autour de vous.
  11. À votre départ votre bureau de tests rapides aura une désinfection, quel que soit le résultat positif ou négatif avant l’exécution du prochain test fait à ce bureau.

Pour toute question ou pour plus d’information, référez-vous auprès de l’ambassadeur COVID de votre département ou votre gestionnaire.


Q&R spécifiques aux équipiers toujours au travail

Oui.
À partir du 13 septembre 2021, une réintégration graduelle des équipiers en télétravail se fera.
L’équipier qui désire bénéficier du programme volontaire de télétravail doit en discuter avec son supérieur immédiat afin d’évaluer cette possibilité ainsi que le pourcentage de la semaine de travail qui peut être réalisé en télétravail et le pourcentage de la semaine qui doit être réalisée à la station. Chaque gestionnaire a la responsabilité de coordonner la faisabilité avec les membres visés dans son équipe, en collaboration avec le service informatique, s’il y a lieu.

Toutes vos banques demeurent à votre disposition. Si vous souhaitez vous en prévaloir, veuillez en faire la demande à votre gestionnaire.

  • Veuillez présenter à votre gestionnaire une quelconque attestation médicale au sujet de votre condition et de votre vulnérabilité.
  • Si votre situation ne permet pas le télétravail, vous serez mis en arrêt de travail pour maladie. Vous devrez d’abord écouler vos journées de maladie avant de pouvoir bénéficier de l’assurance emploi ou de l’assurance invalidité courte durée (Sun Life).
  • Si l’assureur ou l’assurance emploi requiert un certificat médical pour traiter la requête d’invalidité ou de maladie, il sera de votre responsabilité de lui fournir l’information nécessaire pour recevoir les prestations demandées.

Pour visualiser l’ensemble des mesures préventives mises en place à ce jour, nous vous invitons à consulter tremblant.ca.

Afin de nous conformer aux récentes consignes sanitaires émises par la CNESST et prévenir la propagation de la COVID-19, nous devons assurer la mise en place de ce protocole.

  • Respecter la distanciation de 2m en tout temps;
  • Hygiène de mains (soit se laver les mains (pendant 20 secondes) ou utiliser un produit à base d’alcool pour s’asperger les mains avant de poinçonner)
    • Les produits à utiliser seront à votre disposition près des horodateurs.
  • Poinçonner
    • Il est préférable de le faire de façon fluide sans prendre son temps
  • Si disponible (l’équipier devra utiliser une lingette pour nettoyer l’horodateur à chaque utilisation)
  • Hygiène de mains (soit se laver les mains (pendant 20 secondes) ou utiliser un produit à base d’alcool pour s’asperger les mains après de poinçonner)
  • Disposer les lingettes/papiers dans la poubelle.

Note : Ce protocole pourra être modifié selon le nombre d’équipiers actifs.

Votre participation à l’application de ce protocole contribuera à un environnement de travail sain et sécuritaire en conformité avec les orientations sanitaires émises par la CNESST.

Merci encore une fois pour votre coopération et compréhension.

Cordialement,

L’équipe SST
Prévention et sécurité avant tout
Service des ressources humaines


Programme d'aide aux employés et à leur famille

Le PAEF ou Programme d’aide aux employés et à leur famille est un service offert gratuitement pour tous les employés et les membres de leur famille. Il s’agit d’un service confidentiel et qui peut nous aider lorsqu’on vit des situations difficiles, comme par exemple :

  • Difficultés conjugales ou familiales
  • Difficultés psychologiques et/ou émotionnelles
    • Notamment, anxiété liée à la situation de pandémie actuelle.
  • Difficultés reliées au travail et à la carrière
  • Abus d’alcool, de drogues ou de médicaments et autres comportements compulsifs
  • Difficultés légales ou financières
  • Difficultés nutritionnelles

Services confidentiels et gratuits

1-800-361-4858

HomewoodSante.com

Au prise avec de l’anxiété ? Besoin de plus amples renseignements ou d’assistance ? Tous les appels sont confidentiels.
Composez le 1-866-398-9505 | ATS : 1 866 433-3305
1-800-663-1142 (Toll-Free English)

Service de soutien
Québec : SOS Violence conjugale – Montréal 514-873-9010

Espace santé et mieux-être

Portail Web qui permet d’accéder à une auto-évaluation, à des outils en ligne autonomes en santé mentale,
à un soutien par les pairs et à du counseling en direct par téléphone, vidéo ou texte.