Le ski de printemps et les enjeux d’entretien des pistes

k-140314AVTSMT_arianeportraits--0490Lorsque l’hiver fait place au printemps à Tremblant, nous célébrons la neige jusqu’à la fin! Pendant cette période, vous remarquerez que les skieurs prennent plus de temps pour descendre les pistes, non seulement parce que la neige est plus lourde et difficile à skier, mais aussi pour profiter pleinement du soleil. Après des mois de froid, nous pouvons enfin sentir un peu de chaleur sur nos joues encore froides ; + 2 ° C donne l’impression d’être + 20 ° C!

k-DSC00618Le ski de printemps est une saison complètement distincte pour ses conditions de ski mais également pour les techniques de damage. La neige lourde gorgée d’eau offre plus de défis, ce qui mène Richard Lyng, superviseur de l’équipe d’entretien de la montagne, à la comparer à de la colle. Comme l’eau circule au fond des surfaces skiables, la traction sur les pistes devient difficile. Dans certains cas, les dameuses peuvent s’enfoncer jusqu’à 10 cm de profondeur dans la « slush ». Avec les conditions printanières glissantes, nous devons parfois utiliser un treuil (Winch Cat) sur le pitch Nansen!

Les treuils

Pendant l’hiver, l’équipe de maintien des pistes utilise un treuil pour damer les pistes plus abruptes. Le treuil est attaché avec un câble d’acier 7/16  pouces de diamètre à une ancre au sommet de la piste. Retenue par celui-ci, la dameuse peut ainsi descendre la pente. Cette machine est puissante, tirant six tonnes de matériel et de neige dans des pentes abruptes sur un câble allant jusqu’à une longueur de 1 km. Se trouver dans le cockpit durant cette opération est toute une expérience : à mi-chemin de la pente vous vous sentez comme si les arbres poussaient vers le côté plutôt que vers le haut! Pour ceux qui aiment se promener sur la montagne : évitez le treuil. De grandes bannières orange vif seront toujours placées de façon évidente au haut et au bas de la piste en travail, mais si vous tombez sur un long câble d’acier lors de votre randonnée, soyez prudents et faites demi-tour.

Le rythme des opérations étant plus lent, un nombre de pistes moins élevé peuvent être damées durant la nuit, d’où l’importance d’une bonne stratégie de damage. L’équipe de maintien garde les yeux rivés sur la météo, car ils doivent savoir si et quand la neige va geler (ou fondre) afin de pouvoir planifier leurs travaux. Toute la montagne doit être complétée en 16 heures et pour l’équipe de damage, il peut être dur pour l’ego de ne pas être capable de produire la même qualité de surface qu’ils ont livrée toute la saison.

Parce que la neige humide du printemps ne peut pas être simplement compactée, seule une légère finition est appliquée. Mais lorsque le soleil se couche, la surface gèle. Vous remarquerez donc que les pistes entretenus plus tard dans la nuit ont plus de chance d’être ouvertes le matin. En suivant l’ordre de damage des piste habituel c-à-d débutants, intermédiaires, experts, les pistes vertes seront probablement damées les dernières. Une piste qui a été damée en fin de journée pourrait être fermée le matin parce que la surface serait trop rapide. Idem pour les pistes à bosses. Si elles deviennent trop dures, elles ne seront pas ouvertes.

L’équipe d’entretien des pistes travaille en étroite collaboration avec la patrouille pour déterminer ce qui sera ouvert ou non. La principale raison qu’une piste sera fermée est si les patrouilleurs sont incapables de la descendre avec un toboggan. S’ils ne peuvent pas transporter quelqu’un en cas d’accident, la piste est jugée non sécuritaire. La patrouille passera souvent vérifier une piste fermée, pratiquement aux heures, et pourrait décider de l’ouvrir plus tard dans la journée quand la surface sera ramollie.

k-DSC00655À compter de cette semaine, avec le front chaud que nous avons eu, l’équipe des opérations montagne a déjà commencé à remodeler les sentiers pour prolonger leur durée de vie: déplaçant la neige de la base vers le haut et des côtés vers le centre. Fait intéressant: la neige naturelle fond environ dix fois plus vite que la neige artificielle. Le produit des canons à neige prend la forme de billes plutôt que des flocons. Elle est donc plus compacte et moins susceptible d’être emportée par le vent. C’est ce qui crée une base plus durable que la neige naturelle; comme dans les sous-bois où l’on s’enfonce dans la neige. Puisque nous avons fabriqué amplement de neige après un décembre pluvieux, une importante couche subsiste encore sur les pistes.

k-DSC00641La prochaine étape des opérations du printemps sera de récupérer la neige des parcs ou d’autres endroits moins passants afin de prolonger notre saison de ski. En attendant, profitons de cette belle neige de mars!

Se joindre à la discussion

1 réponse
  1. Etienne
    Etienne dit :

    Merci à l’équipe pour toutes ces informations très intéressantes! Le site de Tremblant regorge d’information pour les skieurs et je vous lève mon chapeau!

Les commentaires sont fermés.