Neige, chiens et forêt : l’histoire d’une aventure authentique

150225AVTSMT_dogsledding-2748

Imaginez donc pour un moment le silence de la nature sauvage, la forêt recouverte d’un lit douillet de neige qui absorbe le bruit des routes environnantes. Tout est calme. On n’entend que le léger son des patins du traîneau glissant sur la surface; les chiens sont concentrés, travaillant en parfait tandem. Activité synonyme d’évasion du chaos quotidien et du retour aux sources, le traîneau à chiens est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie!

150225AVTSMT_dogsledding-5527

Selon certains archéologues, les origines canadiennes du traîneau à chiens remontent aux Inuits Thule qui, dès l’an 1 000 apr. J.-C., l’utilisait comme moyen de transport pour le commerce. Dans les années 1870, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a même commencé à utiliser ce mode de transport pour patrouiller la nature sauvage dans le nord du pays. Bien que des modes de transport plus efficaces ont été inventés pour parcourir les forêts canadiennes — notamment la motoneige! —, cette culture d’entraide entre hommes et chiens a su persévérer dans l’esprit canadien et s’est même transformée en un sport qui promeut endurance, fidélité et intelligence. Le traîneau à chiens offre aujourd’hui une expérience inoubliable et respectueuse de l’environnement.

L’équipe #tremblant a récemment visité Aventure en montagne, un partenaire du Centre d’activités de Tremblant, pour découvrir le traîneau à chien et partager avec vous leurs découvertes.

150225AVTSMT_dogsledding-5598

L’expérience commence en beauté par un transfert en navette depuis le village piétonnier de Tremblant, traversant routes de campagne et petits chemins boisés. À l’arrivée, vous vous retrouvez en pleine forêt, accueillis par des aboiements vigoureux. L’étonnement est à son comble! On voit des soixantaines de chiens qui anticipent une nouvelle course en forêt, prêts à se dépasser. Ne faites pas l’erreur de sous-estimer la puissance de ces gros toutous, ce sont de puissants 4X4 dans la neige!

150225AVTSMT_dogsledding-1277

Avant d’embarquer dans l’aventure, vous êtes d’abord initiés à la technique de conduite du traîneau à chiens. Au chaud dans une yourte (grande tente de style mongolien chauffée au bois), un préposé vous enseigne, à l’aide de des démonstrations interactives, à conduire votre propre traîneau. Notre équipe a été accueillie par une femme sympathique — avec une jolie tuque de husky — qui a fait la présentation en utilisant un traîneau miniature. C’est ici qu’on comprend les principes de bases : cordes, chiens, transfert de poids, frein, etc.

Enfin le moment arrive où vous prenez les rênes… du traîneau! Les chiens, encore très excités, aboient en chœur pendant que vous vous préparez. Les passagers sont confortables : un bien assis devant et l’autre debout sur les pieds du traîneau. C’est parti! L’ancre est lâché et vous sentez toute la force de ces animaux vous propulser d’un coup vers l’avant.

150225AVTSMT_dogsledding-2760

Le parcours vous amène dans des sentiers variés, en vallée et en montagne, avec des beaux virages, des montées et des descentes. Dès le premier virage, le conducteur réalise qu’il ne peut pas simplement se laisser traîner! Il doit aider le traîneau en jouant avec l’équilibre du poids, soit vers la gauche ou vers la droite, en courant un peu dans les pentes (petit moment cardio!) et en appuyant sur le frein par moments. Le frein, une plaque en métal avec des dents, est important pour maintenir la vitesse lors des descentes et aussi dans les virages plus serrés. Apprenez des erreurs de l’équipe #tremblant et essayez de ne pas confondre le sol et le frein! Résultat : une position aérienne digne de Superman, les mains encore sur le traîneau… Cette histoire est vraie, comme en témoignent l’auteure de ce blogue, qui a encore de la neige dans son manteau, et son passager, qui en rit encore!

Après un court moment, une certaine assurance s’installe et vous commencez à vraiment profiter de la nature environnante. À mi-chemin, lors de la pause, vous pouvez changer les rôles passager/conducteur ou les maintenir. Et, sans trop de délai, vous entamez la deuxième partie!

150225AVTSMT_dogsledding-5473

Au retour, les chiens bien fourbus se couchent presque que immédiatement. Vous pouvez alors aller les flatter et prendre des photos. Pour bien terminer l’expérience, êtes invités à retourner dans la yourte pour savourer une collation et, peut-être, de rencontrer d’adorables chiots. Lors de notre visite, le retour s’est fait dans la fatigue et le rire!

150225AVTSMT_dogsledding-5562

 

Pour plus d’informations sur les activités de traîneau à chiens offert par le centre d’Activités de Tremblant, consultez notre site web!

 

 

 

Se joindre à la discussion